Accueil

  • : Le blog de Pom
  • Le blog de Pom
  • : Patchwork, quilt, peinture, poupées, photos, Régions de France...
  • Contact

Il butine ailleurs

Pour Trouver Un Article De Ce Blog

Copyright

Photos et textes de ce blog, sauf mention contraire, sont de Pom, et ne sont pas libres de droit. Merci de me demander l'autorisation. Reprendre une mention de copyright d'un tiers sans son autorisation est un délit de contrefaçon.
30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 23:27

Oh ! Non ! Assez d'horreurs comme ça ! Je n'en veux plus.

Je zappe cette journée.

Oui, mais il y a des coquines toujours prêtes à s'amuser.

Capucine est déjà habillée pour aller récolter des bonbons.

 

Stella préfère rester à la maison :

 "Moi, je n'ai besoin que de câlins avec mon nounours.

Les bonbons, bof !"

 

Pour une fois, je suis bien d'accord avec elle.

Des câlins, en ce moment, on est nombreux à en vouloir !

 

 

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 10:03

Depuis longtemps je suis les créations d'une couturière espagnole sur son blog et maintenant sur FaceBook : ici pour les poupées espagnoles Nancy de Famosa et pour la mode en général. 

Elle vend toutes ses charmantes créations, alors n'hésitez pas car le courrier arrive d'Espagne sans problème. Et les prix sont très raisonnables compte-tenu des beaux tissus utilisés.

Quand j'ai vu qu'elle vendait un kit, ce qui est exceptionnel chez elle, je me le suis procuré immédiatement. Elle était inquiète car il a mis plusieurs jours pour arriver, mais pas moi, connaissant la Poste en France ! Les échanges avec cette dame ont été très agréables malgré mes traductions glooglées.

Voici ce que j'ai reçu, explications et patron :

 

Tissus, dentelles, et même de quoi faire un sac fleuri de roses, le tout présenté dans un sac en organdi rose. On le reçoit comme un vrai beau cadeau. 

 

  Et voilà ! À explications claires, couture facile :

 

Sans oublier ce charmant petit sac :

 

Les poupées Vidal Rojas ont les mêmes dimensions que les Nancy de Famosa, heureusement car j'ai les premières mais pas les secondes.

Alors avec ce patron, je me suis amusée avec les tissus en ma possession, en ajoutant un chapeau :

 

 

 

Et un boléro assorti :

 

Une poupée Fashion Friends de Ruby Red a fait une crise de jalousie. Alors j'ai essayé de modifier le patron pour elle plus petite. Mais leur petit derrière plus proéminent qu'une Nancy m'a demandé de multiples essais.

La première robe enfin réussie !

 

 Même le dos est réussi, ouf ! Pour habiller plus facilement les poupées je laisse souvent tout le dos ouvert.

 

Un petit boléro et un chapeau pour compléter l'ensemble :

 

Une petite robe noire :

 

Boléro et chapeau : 

 

La petite demoiselle est très contente. Mais elle m'a confié qu'elle souhaiterait avoir une copine. Alors... à suivre !

 

En attendant, je remercie beaucoup Anilegra (j'ignore si c'est son nom !) C'est sûr, elle a beaucoup de talent. N'hésitez-pas à vous abonner à son blog, vous verrez de jolis sous-vêtements, robes, tout ce qu'il faut pour embellir vos poupées. Et vous pouvez vous faire plaisir à peu de frais. Il faut réagir vite car ses réalisations sont très demandées !

 

Bon week-end à tous.

Soyez prudents et prenez bien soin de vous.

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2020 6 03 /10 /octobre /2020 20:02

Bonjour à toutes et à tous.

Me voilà après une longue absence.

Absence du blog, mais pas du jardin ni de l'atelier.

Tout va bien, et j'espère qu'il en est de même pour vous tous.

L'automne est là avec son cortège de misères pour nos vieux os. Protégeons-nous du froid et de l'humidité !

Voici un chauffe-épaules en pure laine (Merinos 4 de Bergère de France), aiguilles 4, droites que je préfère  et non pas les aiguilles circulaires préconisées.

 

Etant souvent en noir, j'ai pensé que ces couleurs égayeraient les jours sombres et que cette pure laine câlinerait confortablement mes cervicales en mal de tendresse dès les premiers froids.

 

C'est un modèle d'Annette Pétavy que j'ai connue lors de ma trentaine d'années passées à Lyon :

 

 

Un clic sur la vignette pour visiter son blog et tous les jolis modèles, tricot ou crochet, de sa création.

A part ça, beaucoup de travail au jardin cet été pour peu de rendement ! Les pluies récentes ont fait revivre quelques plantes, les dahlias :

 

Les clématites font leur seconde floraison, mais en plus petit :

 

Les ipomées ont fleuri tout l'été, chaque matin, tournées vers le soleil. Les pluies d'automne ne les perturbent même pas !

 

Fin de journée sur le balcon, un Dipladenia continue sa floraison : 

 

A très bientôt pour d'autres ouvrages faits avec plaisir tout au long de l'été.

Portez-vous bien. Soyez prudents.

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2020 4 30 /07 /juillet /2020 21:30

 

Elle est arrivée dans mon jardin,

 

 

et à la nuit tombée, elle est entrée dans la maison.

Elle a choisi de s'installer dans la bibliothèque.

 

 

C'est une petite Fée sortie des mains et du talent de l'artiste Melle Pestouille qui officie sur FaceBook.

 

 

Voici quelques exemples de ses créations, et vous en trouverez plein d'autres sur ces albums FaceBook.

 

Une petite Fée sur mon chemin
Une petite Fée sur mon chemin
Une petite Fée sur mon chemin
Une petite Fée sur mon chemin
Une petite Fée sur mon chemin
Une petite Fée sur mon chemin

 

Et comme il faut toujours avoir chez soi une Fée qui vient ensoleiller vos journées, réjouir votre âme et adoucir vos peines, il faut aussi avoir une Sorcière qui protégera votre foyer.

Voici celle que j'ai choisie :

 

 

Installée dans l'entrée elle repoussera les gens qui viennent avec de mauvaises intentions ! Eh bien si, croyez-moi : personne n'entre chez moi pour me faire du mal !

 

 

 

Une cimaise est installée sur un des murs de l'entrée. Je peux ainsi modifier le décor à volonté. Il y a 9 possibilités d'accroche mobile. Et davantage si j'ajoute des crochets ! Cela évite les trous dans le mur.

 

 

Quand vous avez choisi une Fée ou une Sorcière, Melle Pestouille peut l'installer sur un médaillon ou sur un tableau.

Sur un médaillon comme ici : 

Une petite Fée sur mon chemin
Une petite Fée sur mon chemin
Une petite Fée sur mon chemin

 

Ou sur un tableau. Vous lui donnez quelques mots pour orienter sa composition, par exemple : nature, lune, fleur, papillon, oiseau, etc. Et elle réalise un tableau qui vous convient à coup sûr et qui vous fait rêver.

 

Une petite Fée sur mon chemin

C'est décoratif, ravissant, charmant. Mon romantisme d'ado. s'est laissé séduire et j'en suis super ravie ! 

Allez lui rendre visite sur FaceBook, (si vous n'êtes pas inscrit, il vous suffit de créer un profil avec un pseudo quelconque) et vous découvrirez chez Melle Pestouille tout un univers de couleurs, de finesse, de rêve. 

Vous choisissez votre petite demoiselle, et Melle Pestouille lui ajoute :

- des ailes et une baguette magique si vous souhaitez une Fée,

- ou un balai pour en faire une sorcière.

C'est un joli cadeau pour une petite fille, elle saura parler à la Fée et lui raconter ses joies et ses peines. Elle sera peut-être transportée dans un monde féérique et imaginaire pour quelques instants.

Je ne suis plus une petite fille, je ne parle plus aux fées ni aux sorcières, mais j'apprécie beaucoup la tendresse qu'elles dégagent.

Cette artiste est une merveilleuse découverte pour moi.

Merci de nous enchanter,

Melle Pestouille. 

 

"La bonne grâce est le vrai don des fées ; sans elle on ne peut rien, avec elle, on peut tout."

Charles Perrault in Cendrillon.

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2020 6 11 /07 /juillet /2020 16:21

 

Pour que vive l'artisanat français je me suis fait un cadeau !

Je l'ai trouvé ici : un grand marché. Vous y trouverez d'autres modèles.

 

J'ai découvert MamZelle Coccinelle, une créatrice de vêtements de poupées. Ce n'est pas l'emballage qui m'a emballée, mais seulement le modèle et le choix des tissus. 

Et je n'ai pas été déçue, de plus un petit cadeau s'est glissé dans l'envoi. Je ne vous le dévoilerai pas, car si vous achetez ce modèle ce ne serait plus une surprise !

Voici un aperçu de ce que j'ai reçu :

 

Tout le nécessaire y est :

 

Et voici la réalisation : 

 

Détail très couture, un pli sur le milieu des manches. Et de petits décors sont prévus :

 

Avec un petit reste de tissu j'ai fait un bandeau assorti pour retenir les cheveux indisciplinés de Marie-Françoise :

 

Et si, comme moi, vous avez un stock de tissus de patchwork à épuiser, vous pourrez utiliser le patron de cet ensemble pour d'autres réalisations :

 

 

Avec peu de modifications, vous pouvez faire une tenue pour l'été :

 

Et toujours avec le même patron, voici une robe en broderie anglaise :

 

J'ai voulu faire le pli des manches en tissu contrasté, finalement c'est beaucoup de boulot pour peu d'effet !

 

J'aime bien découvrir de nouveaux modèles car j'apprends toujours quelque chose : cette fois j'ai appris à poser un col sans doubler le corsage. Cela peut être utile dans certain cas.

Voilà, c'était ma charmante découverte.

A bientôt.

Prenez bien soin de vous.

 

Partager cet article

Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 17:44

 

Les équipes "dirigeantes" de France Patchwork ont toujours été très efficaces pour mobiliser leurs troupes.

Durant le confinement, toutes les rencontres prévues par les délégations ont été annulées. 

Mais qu'à cela ne tienne !

France Patchwork a inventé le challenge "Ensemble malgré tout" ! Et le Forum (groupe FaceBook) était le support idéal pour soutenir notre moral et occuper nos petites mains. 

Comme le thème était simple et très ouvert, il me convenait bien :

"une couleur par semaine."

Alors je m'y suis collée !

La couleur de la première semaine : vert comme l'espoir.

J'ai choisi mes tissus Batik sans savoir où cela allait me mener.

 

 

Deuxième semaine : jaune. Des motifs en appliqué sur un carré de 20 x 20 cm en tissu bleu marine qui est toujours plus flatteur que le noir pour ce type d'ouvrage.

 

 

Pour la semaine du rouge, j'ai dessiné une autre figure. Peut-être reconnaitrez-vous un coronavilain stylisé...?

 

 

Au fil des semaines j'ai cousu un ou deux blocs selon mes tissus, ici le violet. Mais comment choisir entre un violet bleu ou un violet rouge ? Surtout que j'ignorais ce que j'allais en faire ! Alors : un de chaque !

 

 

Dans les dernières semaines je n'en faisais qu'un par couleur car je ne voulais pas faire un couvre-lit d'un si mauvais souvenir !

 

 

Puis vint le déconfinement ! Il m'a fallu organiser ces blocs pour en faire un quilt. J'ai ajouté l'envol de deux colombes bleu clair symbolisant la liberté retrouvée. Euh...on le croyait à ce moment-là ! 

J'ai brodé au point de tige quelques mots, puis j'ai quilté l'ensemble à la main autour des motifs puis à la machine avec point fantaisie et fils multicolores sur la couture des côtés des carrés.

J'ai fait une bordure multicolore. Elle est  constituée de petits morceaux de tissus de 6 x 4 cm cousus à la main les uns aux autres (le soir devant la télé et ses rediffusions !). Puis j'ai passé cette bordure à l'appareil à biais. La première couture de la bordure est faite à la machine, et le biais est rabattu à la main. Un manchon de suspension est cousu en même temps que la première couture du biais.

 

 

Et voilà le résultat : un quilt carré de 55 cm de côté.

 

Quelques détails :

Quilt mémoire Covid-19
Quilt mémoire Covid-19

J'avais pourtant de quoi m'occuper avec mes ouvrages en cours, mais l'enthousiasme des amies du Forum de France Patchwork m'a emportée dans son sillage.

Evidemment j'ai renouvelé mon adhésion à l'Association et mon abonnement à la revue.

Pour l'adhésion, c'est ici.

 

Ce challenge était très enrichissant pour moi car j'ai vu toutes les interprétations des autres membres, il y avait des merveilles.

Mes réalisations restent souvent assez traditionnelles, j'ai donc admiré avec beaucoup de plaisir toutes les magnifiques oeuvres qu'il est possible de faire avec le seul mot d'ordre : une couleur.

Une fois de plus MERCI à l'équipe de France Patchwork et à ses adhérentes et amies.

Partager cet article

Repost0
5 juin 2020 5 05 /06 /juin /2020 17:26

Promis, c'est la première et dernière fois que j'en parle !

Des masques qui ne servaient à rien, seulement à faire polémique. Mais malgré la pénurie d'élastique, les couturières ont préféré se prêter au jeu plutôt que de prêter à rire.

Alors je m'y suis collée, heureuse de faire baisser mon stock de tissus et d'être enfin utile !

Plutôt en gris pour les hommes : 

 

En couleur pour les femmes :

 

Et des papillons pour celle qui en voulait :

 

J'ai suivi les normes préconisées par l'AFNOR. D'abord en 3 couches mais irrespirables, puis en 2 couches dont un batik au tissage serré, ils se sont améliorés au fil du temps. 

Pour certains, élastiques derrière les oreilles, pour d'autre élastiques derrière la tête... Au choix du client !

 

Puis est arrivée ma commande de Pince-mi ! Petit accessoire à mémoire de forme très utile pour éviter la buée sur les lunettes, mais aussi pour que le masque tienne mieux. 

J'ai donc ajouté un petit fourreau en haut du masque.

 

 

Fourreau et Pince-mi de près:

 

Succès pour ces petits bouts d'aluminium ! Alors maintenant toutes "mes commandes"partent avec un Pince-mi. Il se plie pour enserrer la racine du nez. Il faut l'ôter avant de laver le masque, pour cela il faut lui faire reprendre sa forme droite. 

Voilà, toute la famille est équipée !

Un petit diaporama de quelques idées :

Des masques...
Des masques...
Des masques...
Des masques...
Des masques...
Des masques...
Des masques...
Des masques...
Des masques...
Des masques...
Des masques...
Des masques...
Des masques...
Des masques...
Des masques...

 

Un peu d'humour pour garder le moral !

 

 

 

"L'absence d'action masque toujours une lâcheté de l'âme."

Stefan Zweig, in Les très riches heures de l'humanité.

Cette citation ne vise personne ! Mais quand même ! Face à l'adversité actuelle, beaucoup de promesses, et Pom toujours dans l'attente d'actions concrètes et rapides des baratineurs. 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 15:16

Voici venir le temps

des rires et des chants

Dans l'île aux enfants

C'est tous les jours le printemps.

C'est le pays joyeux

Des enfants heureux

 

Des monstres gentils

Oui c'est un paradis.

 

Fatiguée de sa course aux oeufs.

 

Mes seuls soucis de la semaine, ils sont au jardin : calendula officinalis, c'est l'arnica  qui répare beaucoup de petits bobos, mais pas encore les méfaits des méchants virus !

 

Mon jardin a un endroit zen, mais avec quelques mauvaises herbes quand même !

 

Malgré le confinement et les tristes nouvelles, le printemps est bien là pour soutenir notre moral.

Le jeune mirabellier est en fleurs, promesse de fruits... peut-être !

 

Les narcisses souffrent déjà de la sécheresse, trop de vent, et beaucoup de soleil, mais ne nous en plaignons pas !

 

C'est un petit passage ici pour vous dire que le confinement ne me pèse pas trop. Evidemment, mon jardin m'aide beaucoup.

Quel courage pour les familles nombreuses qui vivent en appartement !

Je pense aussi aux soignants, notamment à ma nièce qui a deux très jeunes enfants et qui doit les laisser pour aller s'occuper des personnes en EHPAD. Et quand elle rentre, elle ne peut s'empêcher de penser aux risque encourus. 

Je vous souhaite tout le courage nécessaire en ce moment difficile.

Et je souhaite que cette redoutable épreuve ait un impact positif sur notre société.

I have a dream...

Partager cet article

Repost0
14 février 2020 5 14 /02 /février /2020 19:10

C'est le jour où on voit des cœurs partout.

Evidemment, je souhaite une soirée de charme à tous les amoureux.

Mais, pour moi maintenant, quand je vois des coeurs, j'ai tendance à penser à mon cardiologue, au scanner et autres appareils avec des fils partout ! Bizarre, non ?

A ma première alerte, j'ai fait un petit tableau textile - à voir ici.

 

Et depuis, je sors les pinceaux dès que les jours rallongent. Alors je continue la série des cœurs peints comme pour chaque Saint Valentin.

Petite toile sur châssis peinte à l'acrylique :

 

Qui saura libérer la clef pour ouvrir...?

"Le cœur d'une femme est un océan de secrets." Film Titanic

Un brin sexiste, non ? Avec des idées pareilles, on coule !

Partager cet article

Repost0
5 février 2020 3 05 /02 /février /2020 20:39

Tout d'abord je souhaite la bienvenue aux nouvelles/nouveaux abonnés.

Puis je remercie les personnes qui ont eu la gentillesse de laisser un commentaire sur mon dernier article.

Soyez assurés que tout cela me touche et me motive pour continuer à diffuser mes bricolages.

*-*-*-*-*-*-*-*-*

Aujourd'hui, on parle patchwork !

Dès l'annonce d'une naissance dans la famille, je commence à cogiter, à dessiner puis à sortir mes tissus.

Une fille était annoncée. Alors une petite Sunbonnet s'imposait pour la représenter.

Le petit bouquet de fleurs dans sa main représente les trois personnes prêtes à l'accueillir dans la maison : maman, papa, et Anna la grande sœur.

 

Les parents avaient acheté leur maison quatre mois avant l'accouchement, alors j'ai dessiné la maison qui allait l'accueillir.

 

Il fallait créer un environnement à ces deux éléments : quelques arbres, fleurs et papillons... évidemment !

 

J'ai enrichi le tableau de quelques symboles : la colombe de la paix, la fumée témoin d'une maison chaleureuse, représentée par une série de cœurs.

 

La colombe est faite de trois éléments découpés dans de la feutrine blanche fixés par un bouton en forme de cœur. Facile à faire pour créer du relief et apporter un peu de dynamisme à l'ensemble.

 

Il fallait garder une place pour broder le prénom de l'enfant à naître.

 

J'ai fait un encadrement à la japonaise avec un tissu évoquant des fleurs printanières. Les couleurs un peu vives sont importantes pour les jeunes enfants.

Le soleil est fait de rubans libres insérés sous le rond du centre, appliqué à points invisibles. Il est censé réchauffer l'atmosphère !

Puis vient la phase du matelassage : aïe, mes petits doigts !

Ce tableau textile mesure 52 sur 58 cm.

 

Voilà ma démarche habituelle pour les quilts de naissance. J'avoue que je me casse moins la tête quand il s'agit d'une fille !

Quelques autres :

Pour une fille, c'est ici et .

Pour un garçon , c'est ici et .

 

Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille

Applaudit à grands cris ; son doux regard qui brille

Fait briller tous les yeux,

Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,

Se dérident soudain à voir l'enfant paraître,

Innocent et joyeux.

Victor Hugo

Partager cet article

Repost0