Accueil

  • : Le blog de Pom
  • Le blog de Pom
  • : Patchwork, quilt, peinture, poupées, photos, Régions de France...
  • Contact

Il butine ailleurs

Pour Trouver Un Article De Ce Blog

Copyright

Photos et textes de ce blog, sauf mention contraire, sont de Pom, et ne sont pas libres de droit. Merci de me demander l'autorisation. Reprendre une mention de copyright d'un tiers sans son autorisation est un délit de contrefaçon.
17 décembre 2021 5 17 /12 /décembre /2021 14:12

Suite (et fin) de l'article précédent.

L'inauguration de la plaque commémorative de la famille Mangin a bien eu lieu samedi 11 décembre à Dompaire dans les Vosges.

Mais comment vous relater cette journée sans y être allée ?

 

 

Voici une idée de feignante : je recopie le compte-rendu de mon frère Jean-Marc envoyé par mail à ses sœurs Marie-Odile, Marie-Paule, Marie-Pascale, et à sa nièce Marie-Smilia. Oui, dans la famille on aime ce qui est compliqué ! Non, ne rigolez pas ! Imaginez-nous en primaire apprendre à écrire notre prénom et être toujours le dernier à finir ! Et après ça, comment remonter la pente jusqu'à la première place ?

Plus sérieusement, voici la missive du frangin :

"Je viens vous relater ma journée à Dompaire pour la pose de la plaque commémorative sur la maison de notre ancêtre Charles Nicolas Mangin et de son frère Joseph François, maison qui abrite actuellement le bureau de poste.

De 10 à 12h, conférence de Thibaud, le fils de Françoise (ma cousine !), en présence du Maire de Dompaire, de la Directrice de l’Office du Tourisme de Mirecourt et du Directeur des Archives Départementales.

En introduction, Thibaud se présente, 40 ans, marié 2 enfants, habite en Suisse, travaille pour un laboratoire pharmaceutique, et passionné d’histoire.

Ensuite il explique les recherches effectuées dans sa famille par Jacques Pons, André Perrette, et sa grand-mère Thérèse Muller. Internet et le fait qu’il soit bilingue lui ont permis de pousser les investigations et il s’aperçut très vite que, totalement inconnus en France, les frères Mangin avaient laissé plus de traces à Saint Domingue et à New York. Au total 5 années de recherches !

L’exposé, synthèse de son livre « L’homme qui imagina Manhattan » fut traité sous forme de diapos retraçant chronologiquement et parallèlement la vie des deux frères avec à l’appui les courriers de l’époque, documents ou extraits de registres officiels, actes notariés etc… Avoir retrouvé Mangin sur la liste d’embarquement d’un navire plus de 200 ans après, époustouflant !

12h30 : Inauguration de la plaque. Mr le Maire souligne l’importance de ces recherches pour la commune et insiste sur toute cette matière qui pourra être utilisée dans les écoles.

Clôture de la matinée par un repas offert par Mr le Maire."

Mon frère joint à son mail des photos, dont une ainsi commentée :

- Les descendants de Charles Nicolas : Françoise et moi-même et les descendants de Joseph François et de sa seconde épouse Rosetty : la famille Méan venue du Canada, émouvant !

Et une photo de mon petit-cousin durant son exposé.

 

Et mon frère de conclure :

"Une belle journée pleine de simplicité et de convivialité et Thibaud... un cousin qui vaut la peine d’être connu !"

Coucou Jean-Marc ! Si tu passes par là : combien tu prends comme droits d'auteur ?

Pas le genre à se balader sur un blog de bonne-femme, alors je ne m'engage pas beaucoup.

Prochainement ici, je vais repartir sur des bricolages de nanas.

A bientôt.

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2021 2 07 /12 /décembre /2021 12:55

Information pour mes amis des Vosges et d'ailleurs :

Samedi 11 décembre 2021 à 10 heures

le Maire de la commune de Dompaire (88270) posera la plaque commémorative de mon ancêtre

Joseph François Mangin

sur la maison familiale du 18e siècle, qui est aujourd'hui le bureau de Poste.

La cérémonie sera précédée d'une conférence.

Inscription avant le 8 décembre, renseignements ici.

 

D'abord avocat à Nancy puis directeur de plantation à Saint Domingue avant de continuer comme architecte de la ville de New York et de connaître une fin des plus attachantes, il a construit l'ancienne cathédrale Saint Patrick, City Hall (l'hôtel de ville de New York).

Vous trouverez ici un résumé de la vie de cet aventurier.

Mais, plus détaillé et plaisant à lire, vous trouverez dans toutes les bonnes librairies le livre d'un de mes petits cousins. Il s'est approprié les recherches d'un cousin et de mon père durant leur retraite. Leurs recherches avaient été dirigées par le contenu épistolaire des courriers que cet aventurier envoyait à sa mère depuis le Nouveau monde. Ces archives ont été soigneusement conservées par la famille de ma mère. Ce livre les reprend en fin d'ouvrage car la prose de cette époque est pleine de charme. 

En format Kindle ou Broché.

Charles Nicolas, son frère, l'a rejoint un temps au-delà de l'océan. Mais il est revenu vers sa mère à Dompaire. 

Les deux frères écrivaient régulièrement et chacun à leur tour pour expliquer ce qu'ils faisaient : profession, mariage, enfants, etc.

Toutes leurs lettres n'arrivaient pas à bon port, bien qu'ils les envoyaient en deux exemplaires, l'un par un bateau qui partait pour Bordeaux, et l'autre pour La Rochelle.

S'ils savaient que la Poste actuelle s'est installée dans leur maison familiale !

 

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 20:47

La Bourgogne que j'aime... Un soir d'été... Juste un peu de lumière blafarde sur les multiples édifices religieux de la ville d'Auxerre...

 

Vue de la Passerelle, l'abbaye de Saint Germain l'Auxerrois se reflète dans l'Yonne. Le soleil disparait derrière l'horizon, les nuages semblent annoncer l'orage... Discrètes illuminations du samedi soir... 

 

Auxerre-vue-de-la-passerelle.jpgUn clic sur las photos pour agrandir.

 

 

La cathédrale Saint-Etienne a déjà fermé ses portes.

 

Auxerre-Cathedrale-Saint-Etienne.jpg

 

Elle nous laisse admirer, de l'extérieur, rosace et dentelles.

 

Auxerre-Saint-Etienne-Rosace.jpg

 

La Tour de l'Horloge nous rappelle qu'il est peut-être temps d'aller dormir.

 

Auxerre-La-tour-de-l-horloge.jpg 

 

 

"Ce qu'il y a de meilleur dans le dimanche, c'est encore le samedi soir."

Gilbert cesbron.

 

Partager cet article

Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 14:07

Je vous envoie un petit signe de mes vacances dans l'Yonne :

 

Cygne.jpg

 

Le soleil est dans nos coeurs, mais pas sur les photos. Un temps juste apprécié des canards, averses et froidure...

 

Druyes les Belles Fontaines 7

 

A l'abri sous la charpente "à la Philibert Delorme"...

 

Druyes-les-Belles-Fontaines-4.jpg

 

... jaillit une source du pied de la falaise. Elle alimente le lavoir du 19e siècle, classé monument historique en 1997. D'architecture néoclassique, il a été construit en 1831, d'après une ordonnance de 1829, par Louzon, entrepreneur local. Sa charpente constituée de planches chevillées toutes identiques offre un intérêt économique et pratique. Sa légèreté ne transmet aucune poussée aux murs. Cette technique est encore utilisée de nos jours dans la vallée du Tarn. Explications provenant du panneau d'information placé sur le lavoir.

 

Druyes les Belles Fontaines 5

 

C'est à Druyes-les-Belles-Fontaines, où l'eau coule à tous les coins de rue...

 

Druyes-les-Belles-Fontaines-3.jpg

 

Parfois l'eau s'étire avec la vigueur des eaux de source en des champs irisés bleus ou verts...

 

Druyes-les-Belles-Fontaines-6.jpg

 

Et parfois source vive couleur opale ou diamant...

 

Druyes-les-Belles-Fontaines-8.jpg

 

L'église romane du XIIe siècle veille sur le paisible village...

 

Druyes-les-Belles-Fontaines-9.jpg

 

Le château du XIIe siècle, sur sa falaise, impose le respect...   


Druyes-les-Belles-Fontaines-1.jpg

 

Château fort médiéval de Druyes-les-Belles-Fontaines...

 

Druyes-les-Belles-Fontaines-2.jpg

 

"L'Amour : une source qui a soif."

Marie Noël, poétesse née à Auxerre non loin de Druyes-les-Belles-Fontaines.

 

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 12:28

Capitale des Etats de Savoie de 1295 à 1563, Chambéry est devenue française en 1860.

Beaucoup de mes lecteurs ont trouvé la réponse au fil de mes articles, bravo !

 

 

Pterocarya caucasica

 

 

L'église Saint Pierre de Maché - indice 1 - jouxte le Jardin botanique du Muséum d'Histoires naturelles. Ici un Pterocarya caucasica, un des magnifiques arbres de ce jardin.

 

 

 

 


Clos-Savoiroux.JPG

 

 

Au Clos Savoiroux, grimper sur un arbre m'a permis d'aligner le monument de la Victoire et ses drapeaux avec cet immeuble vu de profil - indice 2 -

 

Et plonger à plat ventre par terre m'a permis de fixer sur l'objectif un couple d'anges au même niveau qu'un immeuble plutôt imposant - indice 3 -

 

 

 

 

 

 

Place du 8 mai Chambéry

 

 

Comme dans beaucoup de villes, en levant le nez on aperçoit des choses surprenantes... puisque tout est permis, enfin presque tout ! Donc l'indice 4 n'apportait rien à l'énigme !

 

 

 

 

 

Chambery-Chateau.JPG

 

 

Résidence des comtes et des ducs de Savoie, le château regroupe un ensemble de bâtiments édifiés du Moyen-âge à nos jours - indice 5 -

 

 

 

 

 

 

 

 Place-St-Leger-Chambery.jpg

 

La Place Saint Léger est la principale rue piétonnière au coeur de la ville, lieu d'animations touristiques et commerciales. Le bras d'une rivière serpente au-dessous du sol actuel - indice 6 -

 

 

 

 

 

Chambery-a-restaurer.JPGLe centre ancien, blotti au pied du Château ducal, est un labyrinthe de cours et d'allées, un enchevêtrement de constructions de tous styles et de toutes époques - indice 7 - Il semble qu'un important travail de restauration reste à faire... Mais on y aperçoit, ici ou là, l'architecture de l'habitat ancien typiquement savoyard.   

 

 

 

 

P1030813.JPG

 

 

Beaucoup de contrastes : l'architecture ancienne en attente de restauration jouxte des bâtiments restaurés.

- indice 8 -

Sur cette photo, le Musée savoisien installé dans l'ancien couvent des Franciscains.


 

 

 

Chambéry trompe l'oeil détail 

Les trompe-l'oeil : technique très développée à Chambéry que l'on retrouve dans les églises, Sainte Chapelle, Cathédrale - indice 9 - sur les façades des maisons et hôtels particuliers, dans les montées d'escaliers...

Ici l'ouvrage est vu de près.

 

 

 


P1030628.JPG

 

 

 

La Cathédrale Saint François de Sales est l'ancienne église des Franciscains, elle a été bâtie au XVe siècle sur près de 30 000 pilotis de mélèze, sol marécageux. Elle devint évéché en 1779.

Elle abrite le plus vaste ensemble de peintures en trompe-l'oeil d'Europe : 6000 m2 peints à partir de 1835 par Vicario et Sevesi.


 

 

 

 

P1030732.JPGJean-Jacques Rousseau s'installe dans le vallon des Charmettes sur les hauteurs de Chambéry. La villa est aujourd'hui occupée par le Musée, lieu de pélérinage littéraire - indice 10 -

Il vécut ici de 1736 à 1742 avec Madame de Warens, son premier amour, dès l'âge de 16 ans.

 

 

"Ici commence le court bonheur de ma vie, ici viennent les paisibles mais rapides moments qui m'ont donné le droit de dire que j'ai vécu."

Les Rêveries du promeneur solitaire... Oeuvre inachevée...

 

 

 


P1030816.JPG 

 

Chambéry est connue pour sa fontaine des éléphants, appelée "les quatre sans cul" - indice 11 - Erigée en 1838 en hommage au Général de Boigne, mécène de la ville, ses quatre éléphants rappellent les campagnes militaires indiennes du Général dont la statue domine le monument. Les quatre éléphants symbolisent la croix du blason de Savoie.


Le voyage est terminé, les vacances aussi ! Bientôt on reprend le boulot ! Bon courage à tous.

Un chaleureux merci à mes fidèles lecteurs qui m'ont suivie dans cette visite de Chambéry.

 

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 19:48

 

P1030608.JPGErigée en 1838 par le sculpteur Sappey.

 

 

P1030609.JPGFontaine des Eléphants.

 

 

Une ville, indice 11.


Partager cet article

Repost0
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 20:34

Chambery-trompe-l-oeil-1.JPGCathédrale Saint François de Sales.

 

 

Chambery-trompe-l-oeil-2.JPG

 

 

 

Chambery-trompe-l-oeil-3.JPG

 

 

 

Chambery-trompe-l-oeil-4.JPG

 

 

 

Chambery-trompe-l-oeil-6.JPG

 

 

 

Chambery-trompe-l-oeil-7.JPG

 

 

 

Chambery-trompe-l-oeil-8.JPGMaison Dénarié.

 

 

 

Une ville, indice 9.

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 15:27

 

P1030733.JPGSculpture de Mars-Vallet, 1910, au Clos Savoiroux : le Promeneur solitaire gravissant un rocher.

 

 

P1030647.JPGDans cette maison du Comte de Saint Laurent, Madame de Warens hébergea le Promeneur solitaire de 1732 à 1740.

 

 

Une ville, indice 10.

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 11:27

P1030712.JPG

 

 

P1030662.JPG

 

 

P1030649.JPG

 

 

P1030800.JPG

 

 

P1030811.JPG

 

 

Le-pont-des-amours.JPGRue Basse du Château : galerie passerelle aérienne et ogives des anciennes échoppes.

 

 

Une ville, indice 8.

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 20:57

P1030719.JPG

 

 

P1030702.JPG

 

 

P1030711.JPG

 

 

 

P1030699

 

 

P1030645.JPG

 

 

 

P1030718.JPGVille truffée d'allées traversières parfois glauques...    

 

Une ville, indice 7.


Partager cet article

Repost0