Accueil

  • : Le blog de Pom
  • Le blog de Pom
  • : Patchwork, quilt, peinture, poupées, photos, Régions de France...
  • Contact

Il butine ailleurs

Pour Trouver Un Article De Ce Blog

Copyright

Photos et textes de ce blog, sauf mention contraire, sont de Pom, et ne sont pas libres de droit. Merci de me demander l'autorisation. Reprendre une mention de copyright d'un tiers sans son autorisation est un délit de contrefaçon.
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 17:44

 

Les équipes "dirigeantes" de France Patchwork ont toujours été très efficaces pour mobiliser leurs troupes.

Durant le confinement, toutes les rencontres prévues par les délégations ont été annulées. 

Mais qu'à cela ne tienne !

France Patchwork a inventé le challenge "Ensemble malgré tout" ! Et le Forum (groupe FaceBook) était le support idéal pour soutenir notre moral et occuper nos petites mains. 

Comme le thème était simple et très ouvert, il me convenait bien :

"une couleur par semaine."

Alors je m'y suis collée !

La couleur de la première semaine : vert comme l'espoir.

J'ai choisi mes tissus Batik sans savoir où cela allait me mener.

 

 

Deuxième semaine : jaune. Des motifs en appliqué sur un carré de 20 x 20 cm en tissu bleu marine qui est toujours plus flatteur que le noir pour ce type d'ouvrage.

 

 

Pour la semaine du rouge, j'ai dessiné une autre figure. Peut-être reconnaitrez-vous un coronavilain stylisé...?

 

 

Au fil des semaines j'ai cousu un ou deux blocs selon mes tissus, ici le violet. Mais comment choisir entre un violet bleu ou un violet rouge ? Surtout que j'ignorais ce que j'allais en faire ! Alors : un de chaque !

 

 

Dans les dernières semaines je n'en faisais qu'un par couleur car je ne voulais pas faire un couvre-lit d'un si mauvais souvenir !

 

 

Puis vint le déconfinement ! Il m'a fallu organiser ces blocs pour en faire un quilt. J'ai ajouté l'envol de deux colombes bleu clair symbolisant la liberté retrouvée. Euh...on le croyait à ce moment-là ! 

J'ai brodé au point de tige quelques mots, puis j'ai quilté l'ensemble à la main autour des motifs puis à la machine avec point fantaisie et fils multicolores sur la couture des côtés des carrés.

J'ai fait une bordure multicolore. Elle est  constituée de petits morceaux de tissus de 6 x 4 cm cousus à la main les uns aux autres (le soir devant la télé et ses rediffusions !). Puis j'ai passé cette bordure à l'appareil à biais. La première couture de la bordure est faite à la machine, et le biais est rabattu à la main. Un manchon de suspension est cousu en même temps que la première couture du biais.

 

 

Et voilà le résultat : un quilt carré de 55 cm de côté.

 

Quelques détails :

Quilt mémoire Covid-19
Quilt mémoire Covid-19

J'avais pourtant de quoi m'occuper avec mes ouvrages en cours, mais l'enthousiasme des amies du Forum de France Patchwork m'a emportée dans son sillage.

Evidemment j'ai renouvelé mon adhésion à l'Association et mon abonnement à la revue.

Pour l'adhésion, c'est ici.

 

Ce challenge était très enrichissant pour moi car j'ai vu toutes les interprétations des autres membres, il y avait des merveilles.

Mes réalisations restent souvent assez traditionnelles, j'ai donc admiré avec beaucoup de plaisir toutes les magnifiques oeuvres qu'il est possible de faire avec le seul mot d'ordre : une couleur.

Une fois de plus MERCI à l'équipe de France Patchwork et à ses adhérentes et amies.

Partager cet article

Repost0
5 février 2020 3 05 /02 /février /2020 20:39

Tout d'abord je souhaite la bienvenue aux nouvelles/nouveaux abonnés.

Puis je remercie les personnes qui ont eu la gentillesse de laisser un commentaire sur mon dernier article.

Soyez assurés que tout cela me touche et me motive pour continuer à diffuser mes bricolages.

*-*-*-*-*-*-*-*-*

Aujourd'hui, on parle patchwork !

Dès l'annonce d'une naissance dans la famille, je commence à cogiter, à dessiner puis à sortir mes tissus.

Une fille était annoncée. Alors une petite Sunbonnet s'imposait pour la représenter.

Le petit bouquet de fleurs dans sa main représente les trois personnes prêtes à l'accueillir dans la maison : maman, papa, et Anna la grande sœur.

 

Les parents avaient acheté leur maison quatre mois avant l'accouchement, alors j'ai dessiné la maison qui allait l'accueillir.

 

Il fallait créer un environnement à ces deux éléments : quelques arbres, fleurs et papillons... évidemment !

 

J'ai enrichi le tableau de quelques symboles : la colombe de la paix, la fumée témoin d'une maison chaleureuse, représentée par une série de cœurs.

 

La colombe est faite de trois éléments découpés dans de la feutrine blanche fixés par un bouton en forme de cœur. Facile à faire pour créer du relief et apporter un peu de dynamisme à l'ensemble.

 

Il fallait garder une place pour broder le prénom de l'enfant à naître.

 

J'ai fait un encadrement à la japonaise avec un tissu évoquant des fleurs printanières. Les couleurs un peu vives sont importantes pour les jeunes enfants.

Le soleil est fait de rubans libres insérés sous le rond du centre, appliqué à points invisibles. Il est censé réchauffer l'atmosphère !

Puis vient la phase du matelassage : aïe, mes petits doigts !

Ce tableau textile mesure 52 sur 58 cm.

 

Voilà ma démarche habituelle pour les quilts de naissance. J'avoue que je me casse moins la tête quand il s'agit d'une fille !

Quelques autres :

Pour une fille, c'est ici et .

Pour un garçon , c'est ici et .

 

Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille

Applaudit à grands cris ; son doux regard qui brille

Fait briller tous les yeux,

Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,

Se dérident soudain à voir l'enfant paraître,

Innocent et joyeux.

Victor Hugo

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2019 7 01 /12 /décembre /2019 16:51

 

Tout d'abord je souhaite la bienvenue à mes trois nouvelles abonnées, et je remercie mes fidèles amies qui ont laissé un commentaire à mon dernier article. J'avoue que cela me touche beaucoup et me motive pour continuer ce blog et partager ainsi mes loisirs.

Cela me touche et me secoue pour avancer ! Alors secouez-moi, secouez-moi ! heartheartheart

Donc voici mon dernier ouvrage, effectué cet été.

Un petit quilt de 53 sur 77 cm, fait avec des restes de tissus.

Scrap ou scrappy quilt, en anglais. 

Des petits triangles équilatéraux de 4 cm de côté. 

 

Chaque petit triangle est cousu à son frère à la main. Eh oui ! Il n'y a qu'à la main que je peux faire correctement les angles. 

Et devinez le nombre de triangles ? Non, ne comptez pas, je vais vous le dire !

 

On dirait que le photographe a bu autre chose que de l'eau ! Mais le quilt est d'équerre, j'ai d'ailleurs eu assez de mal, car en multipliant une petite erreur à chaque triangle, imaginez le décalage possible à l'arrivée !

 

Donc il y a 528 triangles et 44 demi-triangles. Ah Ah ! Quel sera le petit pointilleux qui va s'amuser à les compter ? Et en plus il sera content de pointer une erreur !! Eh oui ! Je sais aussi faire des erreurs !

 

Toutes les personnes qui font du patchworks ont des restes de tissus. Et, comme en cuisine elles savent accommoder les restes des repas précédents, elles savent utiliser les chutes de leurs ouvrages précédents et en faire des œuvres d'art !

Quand le vie vous offre des restes, faites un quilt !

Les avantages des restes de tissus :

- Vous ne manquez jamais de tissus.

- Vous n'avez pas à vous soucier de trouver des tissus parfaitement assortis ; si vous avez neuf rouges, le dixième se fondra avec les autres.

- Si vous décidez de faire un plus grand quilt, il suffit d'acquérir plus de restes de tissus.

- Si vous êtes fatigué de faire des blocs, vous pouvez vous arrêter et faire un petit quilt.

- Le scrap quilt peut être fait à partir de votre stock, les patchworks issus du stocks sont gratuits.

- Vous pouvez acheter n'importe quel tissu, puisqu'il peut être utilisé dans n'importe quel scrappy quilt.

Partager cet article

Repost0