Accueil

  • : Le blog de Pom
  • Le blog de Pom
  • : Patchwork, quilt, peinture, poupées, photos, Régions de France...
  • Contact

Il butine ailleurs

Pour Trouver Un Article De Ce Blog

Copyright

Photos et textes de ce blog, sauf mention contraire, sont de Pom, et ne sont pas libres de droit. Merci de me demander l'autorisation. Reprendre une mention de copyright d'un tiers sans son autorisation est un délit de contrefaçon.
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 16:49
Les hommes et les femmes du Moyen-âge ont été fascinés par l'amour. Ils l'ont chanté, peint et sculpté, et ils l'ont célébré par des contes, des romans ou des poésies, sur le mode de l'exaltation ou de la plaisanterie, de la tristesse ou du bonheur, de la vertu ou de l'érotisme… 

Amour courtois



Pour illustrer cette période, comme inspirée par un obscur rêve d'adolescence où se mêlent ennui, mélancolie et désespoir, j'en ai fait un quilt sombre réunissant tous mes tissus noirs et gris pour exprimer la triste solitude de l'attente de l'amour…

Comme d'habitude, vous pouvez cliquer sur les photos pour voir les détails de plus près.




Mais le regard est tourné vers une pluie de fleurs, comètes rassurantes qui accompagnent une fleur en forme de coeur, lumineuse étoile filante espérée dans un ciel nostalgique… Dans l'obscurité, de subtiles lueurs permettent de rêver à des jours meilleurs.

Amour courtois dame


Quilt de 0,90 x 1,21 m, tout coton, bandes du fond assemblées à la machine, appliqué et quilté main.

La chevelure est constituée de ruban d'organza ondulé et maintenu par des perles de rocailles. Ce ruban est tressé sur le dos et retenu par un noeud de ruban de velours rouge.





Les fleurs violettes sont faites à partir de ronds de tissu froncé autour d'une petite poignée de chutes de molleton :
Amour courtois robe

La fleur, symbole d'espoir, en forme de coeur, est constituée de 3 coeurs superposés, dont le premier est rembourré de chutes de molleton, et brodé d'étamines :
Amour courtois coeur


"Elle s'élança vers lui, le serra dans ses bras et le baisa plus de cent fois, sans même lui dire un mot. Lui la baisa aussi et lui dit :
"Ma dame, ma mie, mon amour, mon coeur, mon désir, mon espérance et tout ce que j'aime, sachez que j'ai eu grand-faim d'être avec vous comme en cet instant, tous ces jours où je fus sans vous ?" 
Et elle lui dit :
"Mon doux seigneur, mon doux ami, mon doux amour, il n'y eut ni jour ni heure où je ne souffris de cette attente ; maintenant, je ne porte plus ce deuil puisque j'ai tout ce que je veux, puisque vous voici sain et sauf ! Soyez donc le très bienvenu !"

Anonyme : La Chastelaine de Vergi, XIIIe siècle.

Mes rêves d'amour courtois estompés au fil du temps, je rêve maintenant d'aller , cela sera plus facile à réaliser ! 

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Je ne l'avais pas vu cette superbe creation. Et l'Amour... et la fleur ... une idée de pomme, de pomme fruit défendu ?
Décidément j'adore ce que tu crées! Tu l'as toujours ce panneau ?
Répondre
P


Mais non la pomme n'est pas un fruit défendu ! Bonne pomme, belles dents !


Oui, j'ai toujours ce panneau.



D

Quel bel amour en ces temps où la femme était idéalisée au travers de l'amour Amitié DOMINIQUE


Répondre
P


Un tel sentiment sublimé ne pouvait qu'être inspiré par une femme inaccessible ! Une réjouissance raffinée pour une femme que de se sentir désirée et de résister... C'était comme ça, je peux vous
le dire... car j'y étais ! lol ! Oui, j'ai promené mon hennin sur les remparts de Carcassonne ou d'ailleurs (et non pas... autre chose sur les remparts de Varsovie !)


Merci d'être passé par ici. Je vais aller me promener sur votre blog qui m'est apparu déjà comme familier de mon époque.


 



M

Pour me reposer, je me promène un peu sur ton blog...que de découvertes agréables ! Ce patch est plein de poésie ! On ne peut pas y rester insensible !


Répondre
P

Merci, c'est gentil. J'ai un petit côté romantique  dont je n'arrive pas à me défaire ! Mais je me soigne !
Je suis en train de découper mes petits losanges, je suis un peu angoissée, mais je te tiendrai au courant, et je ferai un article sur mon blog dès que j'aurai avancé.
Amicalement. 


F

C'est étonnant ce que vous arrivez à faire avec du tissu, c'est du grand art ! J'adore ce tableau.


Répondre
T

A ce niveau la couture devient un art
Ah le romantisme d'antan que j'aimerai le voir refleurir sur nos lèvres et surtout dans nos cœurs
je vous souhaite un très agréable dimanche
Amicalement
Tony Yves


Répondre
P

Le romantisme existe toujours, en témoigne votre blog. Mais la pudeur prend le pas, hélas, dans notre monde cruel...
Merci, et bon dimanche à vous aussi.
Bien cordialement. 


T

De très belle réalisations ,bravo et bon dimanche.


Répondre
P

Merci. Bon dimanche à vous.


G

Merci de votre passage sur notre blog qui débute sur le web...ce qui m'a permis de voir les bien belles choses que vous faites....je reviendrai..


Répondre
P

Merci, à très bientôt. Amitiés.


1

Tu en abats du travail, et avec talent, chapeau !


Répondre
I

Votre tableau est magnifique et j'aime beaucoup l'ambiance qui s'en dégage :-))
Je vous souhaite une très belle journée ,
Isabelle


Répondre
P

Merci beaucoup, c'est gentil. Très bonne journée à vous.


F

Quelle sombre inspiration ! Mais c'est très joli quand même !


Répondre
P

Merci, à bientôt.


L

Ton patch est tout simplement magnifique !!! un vrai chef d'oeuvre.... J'aime beaucoup. Je continue ma visite. Bon week end à toi. Bises...


Répondre
P

Merci Thuy. C'est gentil. Bon week-end à toi et à ta petite famille. Nous attendons mars avec toi ! Bises.


G

Le regard, il est vrai, est dirigé vers ces fleurs mauves qui tombent du ciel, représentations d'amours éphémères sans doute, mais voit-il cette fleur particulière blanche et en forme de coeur qui
vient vers elle ? J'en doute ... Très belle oeuvre comme à ton habitude. Mais l'amour n'est pas triste, il est comme un feu dans la cheminée, de grandes flammes par moment, des braises à d'autres,
mais toujours la chaleur qui réchauffe le coeur !


Répondre
P

Ok avec vous, ami lecteur : l'amour n'est pas triste ou alors ce n'est pas de l'amour, c'est du romantisme à la Werther !
Bonne journée avec de la chaleur dans le coeur... pour faire fondre la neige ! 


P

Trop beau ! Très romantique. Finement réalisée la chevelure, excellente l'idée de l'organza !


Répondre
P

Merci !


P

Quel bel ouvrage,on dirait une toile,tu as un sacré talent,merci de nous le faire partager.
Amitié.


Répondre
P

Merci, c'est sympa. Bonne journée à toi.


L

C'est très réussi ce jeu d'ombre et de lumière, ça donne de la profondeur au tableau. Tu es douée pour arriver à faire ça en tissus. Et que dire de ce texte "médiéval" si ce n'est qu'il est plein
de charme !


Répondre
P

Oui, je lui ai trouvé beaucoup de charme à ce texte, on peut presque ressentir les élans des personnages !


J

Que c'est joli et finement écrit
Juliette


Répondre
P

Merci beaucoup.
J'invite tous mes lecteurs à visiter votre site :  que de la douceur et du talent, ça fait du bien à l'âme. 
Je mets votre site dans "mes promenades préférées" (liens favoris).


M

Comme c'est beau ! autant le texte que le quilt ! Félicitations.


Répondre
P

Merci.


P

Wouahouuuuuuuuuuuuuuuuu !! J'admire, c'est superbe !!! Il y a un bel effet de profondeur, que j'ai l'impression d'entrer dans ton "tableau " !!!
Bonne journée
Petzi


Répondre
P

Merci, c'est gentil. Bonne journées à toi aussi.


C

Très joli, et bienvenue dans ma communauté, je continue ma visite, je n'ai pas encore eu l'occasion de voir ton blog, enfin je ne croix pas !!!


Répondre
P

Merci pour ton accueil, à bientôt.


F

Toujours beaucoup de plaisir à lire et à admirer tout ce que tu fais, un vrai régal ! Quelle culture ! Et quelle patience !


Répondre
P

Merci.


D

"Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose....
Puisqu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusqu'au soir...
Cueillez, cueillez votre jeunesse..."
A la fois moderne et médiéval je veux célébrer votre ouvrage raffiné qui me fait penser à Ronsard le poète des amours. Daniel


Répondre
P

Ah ! Les poètes de la Pléiade, amours d'adolescence... à l'époque où l'on ne connaît rien d'autre !
Mais c'est trop d'honneur que vous me faites ! Et je vous en remercie humblement !


L

Un seul mot : magnifique !
Quel boulot !


Répondre
P

Merci. oui, mais j'aime faire ça, même si ça ne rend pas toujours ce que je voudrais !


P

Une très belle composition. J'aime beaucoup.


Répondre
P

Merci.


M

Prise en fragrant délit de faute de frappe... Un beau lapsus "le serra Sans ses bras". Tu me dit comment elle fait ? Comme disait Lolo : "Pas de bras, pas de chocolat" !!!
Petite précision : personnellement, je préfère l'adjectif "médiéval" à "moyenâgeux", plus péjoratif à mon goût.
A part ça ? Rien à redire ! Tu as encore créé un chef-d'oeuvre. Mille bravos, mille mercis et mille bizzz.


Répondre
P

Mdr !! Merci de me l'avoir signalé ! Je vais m'empresser de corriger !
Médiéval est en effet plus joli, plus smart !
En tout cas, ce qui est sûr, c'est que tu lis mes articles attentivement, ça, j'apprécie ! Alors n'hésite pas à faire tes remarques, surtout évite-moi le ridicule en corrigeant mes fôtes

Merci, bonne soirée, bises. Et bises à Lolo quand tu la vois ! 


M

C'est bien sombre, mais c'est bien joli ! Quel boulot de couture et d'imagination ! Félicitations !


Répondre
P

Merci.


L

c'est vraiment très beau, bravo ! bonne soirée à toi


Répondre
P

Merci, bonne soirée à toi aussi.


M

Voilà une dame pour qui attendre l'amour semble revenir à nous tourner le dos. N'est-ce pas plutôt elle-même qu'elle attend ? Vite, une aspirine !


Répondre
P

Message bien mystérieux… Je ne cherche même pas à comprendre, ça m'évitera le mal de tronche et l'aspirine !


J

Tiens, tiens, le romantisme n'est donc pas mort !


Répondre
P

Si, ça c'est de l'histoire moyenâgeuse ! Donc ça remonte à loin, loin !